Accueil » Pour bien vivre le printemps selon la Diététique chinoise…..

Pour bien vivre le printemps selon la Diététique chinoise…..

Le Printemps, l’élément Bois, le Foie

Au printemps, saison du bois, la sève des arbres et des plantes monte jusqu’à son apogée. Les oiseaux se remettent à chanter au moindre rayon de soleil, la douceur de l’air se répand. En l’homme, l’Energie et le Sang se réveillent, montent et affleurent à la surface.

Après s’être reposé durant l’hiver, après s’être ancré dans la Terre, nous pouvons reprendre nos activités. Le Printemps, c’est le début du Yang, c’est l’Est, la (re)naissance. C’est pour cela que le Bois y est associé : il présente les caractéristiques de la saison, où les végétaux et les arbres se hissent vers la lumière et reprennent peu à peu de leur couleur. Pas étonnant que le Vert soit la couleur associée au Printemps.

MU – bois

En l’Homme aussi renaît le besoin de s’éveiller après l’immobilité de l’hiver: il retourne à ses occupations extérieures, décide de faire le « nettoyage de printemps » afin de repartir du bon pied, de son esprit, de retrouver un peu de fraîcheur. Il ressent aussi le besoin de marcher, de s’étirer. Le mouvement, les muscles et les tendons, sont ainsi reliés à l’énergie du Printemps.

On dit souvent qu’il est bon de purger le Foie de ses toxines : cet organe Yin est associé au Printemps, saison à laquelle il est effectivement recommandé de nettoyer notre Foie à l’aide de plantes dépuratives telles que la bardane, le radis noir, le romarin, le desmodium. La Vésicule Biliaire est l’organe Yang qui assiste le Foie en stockant la bile.

La colère est l’émotion associée au printemps. Essayez de l’évacuer, de ne pas vous encombrer d’elle ! Pour prendre soin de son Foie, il suffit

printemps

d’être optimiste, serein(e), détendu(e) et épanoui(e) comme la nature renaissante, de cultiver la patience et la gentillesse, de se promener dans la nature pour absorber la vitalité et l’énergie débordantes de la nature, et respirer un maximum d’air frais.

Le climat associé au printemps est le vent. Si vous vous sentez vulnérable ou fatigué, prenez garde au vent « pervers » en cette saison et couvrez dos et nuque afin que le vent ne crée des torticolis, ou des douleurs migrantes, maux que l’on retrouve fréquemment en cette saison. Le vent peut aussi se manifester sur notre organisme par de l’énervement ou de la dépression.

Diététique du printemps

Les principes nutritionnels du printemps en Diététique chinoise sont de favoriser la montée du Qi et duYang, de nourrir modérément le Yin du Foie et de nourrir la Rate et l’Estomac.

Dans l’atmosphère, le yang, la chaleur montent. Selon la diététique chinoise, pour vivre pleinement cette saison et se préparer au feu de l’été, il faut diminuer la part des aliments de nature chaude.

Il faut éviter les excès de nourriture et de boisson, éviter les aliments crus, froids, ceux qui sont difficiles à digérer. D’autre part, il est recommandé de favoriser les légumes verts, le vert étant la couleur du printemps et de l’énergie du Bois, celle du Foie.
De favoriser également les viandes légères, le poulet, le poisson, les fruits et légumes de saison (mâche, chou, carotte, endive, champignons, pomme de terre,  fenouil, ail,..) ainsi que le blé, le seigle, l’avoine, l’orge, le froment, le millet et le soja, baies de Goji, jujube, vanille, miel…

Oubliés les plats longuement mijotés, les fritures et les rôtis. Place aux poissons à la vapeur, aux légumes sautés ou cuisinés à l’étouffée. C’est le retour du thé vert et des fruits.

Le cru peut être réintroduit si la chaleur est là. Mais toujours à petites doses pour ne pas affaiblir le feu digestif.

Ne pas manger à l’excès les aliments appartenant au mouvement bois, les aliments acides (vinaigre, oseille, tomate, fruits acides, la plupart des produits laitiers, le blé et le vin blanc..).

Une recette de Diététique Chinoise pour aborder le printemps:

 Epinards au gingembre frais

Ingrédients
– 500g d’épinards frais
– 30g de gingembre frais
– 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
– 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
– Une pincée de sel marin
Préparation
➢ Eplucher et râper le gingembre frais
➢ Ajouter l’huile de sésame et le vinaigre, mélanger et laisser les saveurs se
mélanger pendant 30 minutes
➢ Nettoyer les épinards et les couper en tronçons de 3 centimètres
➢ Les faire blanchir rapidement (30 secondes à 1 minute maximum) dans de l’eau
bouillante, puis les égoutter et les rincer à l’eau froide
➢ Mettre les épinards refroidis dans une assiette, verser la sauce, saler selon son
goût

Les épinards nourrissent le sang du Foie ce qui lui permet de se détendre. Le gingembre harmonise les fonctions digestives et permet la libre circulation du Qi.

La pratique du Qi Gong

La pratique du Qi Gong est particulièrement bénéfique pour l’harmonisation de l’énergie du Foie.

Le Qi Gong de l’élément Bois ou le Qi Gong du Foie proposé par Maître Maître ZHANG GUANG DE sont particulièrement recommandés en cette saison.

Rendez-vous le 29 février pour découvrir ces Qi-Gong! Plus d’infosICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *