Accueil » Nouvel an chinois et Fête du Printemps

Nouvel an chinois et Fête du Printemps

Le 12 février, le Rat a laissé sa place au Buffle de Métal, un animal plutôt bénéfique, associé à l’élément Terre, dont les principales qualités sont le sérieux, la détermination, la fiabilité et une certaine force tranquille.

Le  Buffle porte en lui une grande part d’espérance pour les Chinois, qui voient en lui une promesse de renouveau et d’optimisme.

La Fête du Printemps est la fête la plus importante pour les Chinois, comme l’est Noël pour les Occidentaux. Elle correspond au premier jour du premier mois du calendrier luni-solaire chinois, ce qui explique pourquoi sa date varie d’une année à l’autre. Elle tombe toujours entre le 21 janvier et le 20 février du calendrier grégorien et correspond toujours à une nouvelle lune, la deuxième depuis le solstice d’hiver. Son origine est presque aussi ancienne que l’histoire de la Chine elle-même, puisque la Fête du Printemps aurait fait son apparition dès la dynastie Shang, c’est à dire entre le 16ème et le 11ème siècle avant J-C,  l’Âge du Bronze chinois – une époque où les rites religieux étaient déjà très développés et complexes, très bien documentés grâce à des éclats d’os ou de carapaces de tortue gravés de caractères anciens.

Le terme « Fête du Printemps » ne désigne que la première journée des festivités, puisque le Nouvel An se déroule sur quinze jours pour se conclure avec la Fête des Lanternes et la traditionnelle dégustation de yuan xiao, des boulettes de pâte de riz gluant cuites à l’eau et fourrées au sésame, à la pâte de haricot rouge, à la confiture de fraises ou autres mets sucrés.

La nuit du réveillon, on célèbre en Chine le « passage de l’année » ou « guo nian ». La légende raconte que dans les temps les plus reculés, un monstre polymorphe à tête de lion et au corps de taureau appelé Nian sortait des entrailles de l’océan une fois par an pour faire régner la terreur dans les villages, dévorant bêtes et hommes sur son chemin pendant la nuit, avant de disparaître au petit matin. Le monstre craignait cependant la couleur rouge, la lumière et le bruit des pétards. Voilà pourquoi aujourd’hui encore, les Chinois continuent à accrocher des bannières rouges autour de leurs portes d’entrée, tirent des feux d’artifices et veillent toute la nuit du réveillon. Une manière bien à eux de repousser le mauvais œil et de chasser tous les démons de l’année passée pour accueillir dignement la nouvelle année, porteuse de renouveau et de chance dans tous les domaines. Il n’est pas non plus inhabituel de voir les familles procéder à un grand ménage dans la maison et d’acheter des plantes fraîches, là encore dans un esprit de renaissance et de remise à niveau.

Le repas est au centre des célébrations de la Fête du Printemps et bien évidemment, la star du réveillon reste le fameux ravioli ou jiaozi dont la forme évoque celle des lingots d’or anciens. Plus il y en a, mieux c’est ; l’abondance est gage de bonheur en Chine. Tradition confucéenne oblige, il est de bon ton de laisser les personnes âgées se servir en premier. De même, il est très impoli de toucher à la nourriture lorsque la famille n’est pas encore au complet. Bien sûr, les mets varient selon les provinces et les différentes traditions culinaires, mais généralement, les raviolis et le poisson – yu en chinois, homonyme de yu qui signifie aussi le surplus ou l’abondance sont présents sur la table.

Outre le repas copieux et les pétards censés effrayer les démons à partir de minuit, la tradition des étrennes a elle aussi traversé les âges, au point de devenir carrément tendance avec des millions de petites enveloppes rouges virtuelles échangées chaque année sur les réseaux sociaux entre amis, collègues de travail ou en famille. Autrefois uniquement réservées aux petits et aux jeunes encore célibataires pour leur porter chance, les enveloppes rouges sont également offertes aux personnes âgées et aux personnes non membres de la famille.

Très bonne nouvelle année du Buffle de métal à tous!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *